A l’occasion du séminaire de formation sur la Justice Pénale Internationale organisé par Trust Africa et l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas à Dakar, une quinzaine de journalistes ont pu interviewer Madame Silvia Fernàndez de Gurmendi, présidente de la Cour Pénale Internationale.

Dans cet entretien, la présidente est revenue, entre autres, sur la nécessité de réduire la durée des procédures sans violer les droits de la défense, la place des victimes et le fonds d’indemnisation, les règles d’éthique au niveau de la CPI et pour les anciens fonctionnaires…

Nous reproduisons in extenso l’entretien réalisée via Skype.

Publicités