Le gouvernement congolais par la voix de son porte-parole Lambert Mendé a annoncé la libération de Fred Bauma, Christopher Ngoyi Mutamba, Yves Makwambala. Cette « mesure de décrispation » a été signée ce vendredi 19 août 2016 par le ministre congolais e la Justice.

 Emprisonnés depuis le 15 mars 2015 pour tentative de renversement du régime et de complot contre le chef de l’État, Fred et Yves seront sur une liste de près de 25 autres détenus dont Jean-Marie Kalonji du mouvement Il est temps RDC – Quatrième Voie. Cette décision est la conséquence de la médiation menée par l’ancien premier ministre togolais Edem Kodjo.
Toutefois le mouvement LUCHA RDC (Lutte pour le Changement – RDC) se montre pour le moment très hésitant. A travers son compte Twitter, le mouvement signale que la décision n’est pas effective et que les concernés ne sont pas au courant.

Il faut aussi signaler que cette décision concerne aussi deux chaînes de télévision proches de l’opposition qui vont pouvoir de nouveau émettre.

Lors du dernier sommet de l’Union Africaine tenue en juiller dernier à Kigali, Fred Bauma avait saisi les chefs d’Etat africains d’une lettre ouverte pour les appeler a mener des actions en faveur des droits de l’homme et de la démocratie. Cette tribune avait été co-signée par plusieurs organisations de la société civile africaine.

Publicités