Du 29 au 31 mars, des jeunes venus d’une cinquantaine de pays africains se sont réunis à Dakar sous l’égide du Global Youth Innovation Network (GYIN) dans le cadre de la deuxième édition du Youth Agribusiness, Leadership, and Entrepreneurship Summit on Innovation (YALESI) autour du thème : « La capacité des Jeunes à créer des emplois et à réduire la Faim ».

YALESI

« GYIN compte plus de six mille (6.000) membres dans le monde » d’aprés son président  M. Pape Samb, dans son mot de bienvenue. Monsieur Loko Luyaku NSIMPASI, représentant du Fonds International de Développement Agricole (FIDA) a campé les enjeux : « dans les dix prochaines années, deux cent vingt millions (220.000.000) de jeunes entreront dans le marché du travail en Afrique sub-saharienne, dont 60% vivant en zone rurale ». Il devient donc urgent que les Etats africains investissent massivement dans l’agrobusiness.

Ce constat a été confirmé par le premier ministre Mouhamed Boun Abdallah Dionne dans son discours discours d’ouverture. D’après M. Dionne, les Etats d’Afrique sub-saharienne « doivent créer dix millions (10.000.000) d’emplois par année dans les dix prochaines années pour enrayer le chômage ».

Mais il a rajouté que ce n’est pas le rôle de l’Etat de créer des emplois. Il a ainsi demandé au secteur privé d’innover et d’oser.

 

Ce sommet s’est ainsi voulu un lieu de rencontre entre entrepreneurs, débutants ou déjà actifs, de décideurs, d’organismes étatiques ou privés d’encadrement et des écoles de formation pour échanger autour des projets, des « success stories », des problèmes autour de entrepreneuriat dans l’agrobusiness.

PS GYIN
Pape Samb, Président de GYIN.

Les différents intervenants sont unanimes : l’agriculture et l’entrepreneuriat  sont les clés de l’avenir du continent africain. Du Somalie au Nigeria, les participants ont souligné le rôle important que joue l’agrobusiness dans la lutte pour la paix et contre la radicalisation des jeunes.

YAH
L’équipe du Yeesal Agri Hub présentant son modèle de hub dans l’agrobusinees.

Ce sommet a été aussi l’occasion de lancer le Global Youth Business Incubator (GYBI), une plateforme de networking, de crowdsourcing et de crowdfunding dédiés aux jeunes entrepreneurs du GYIN.

Publicités